gfhg Accueil   Programmes gfhg   Documentaires  
      Activités     Fictions  
      Projets     Jeunesse  
      Pascal Bensoussan     Théâtre  
Contacts     Civilisations en danger  
       
Asie  
  Civilisations en danger  
     
 

Les Szeptuchy de Podlachie
Entre Magie et Prière

Par sa position le long de la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, la Podlachie est le point de rencontre de l'Est et de l'Ouest, de deux cultures distinctes, de l'orthodoxie et du catholicisme. Les villages sont isolés et les croyances païennes sont encore vivaces malgré l'influence de l'église orthodoxe.

À Grabouka, le Saint Mont est le plus haut lieu de pèlerinage de la communauté orthodoxe. Le 19 août, lors de la Fête de la Transfiguration, des milliers de pèlerins viennent procéder aux ablutions rituelles dans le ruisseau au pied de la colline. Les croyances et les coutumes sont conservées et transmises par les Szeptuchy ("les chuchoteuses") considérées à la fois comme des sorcières et des guérisseuses.

Réalisateur Wiktor SKRZYNECKI


Les Tartares de Podlachie
L'Aigle et le Croissant

Sur la frontière biélorusse de la Pologne, deux mosquées en bois construites par les Tartares musulmans à la fin du XVIIème siècle, surplombent les petits villages de Krusziniany et de Bohoniki. Aujourd'hui, les 3.000 polonais d'origine tartare continuent à se réunir régulièrement, à se marier entre eux, à se rassembler lors des grandes fêtes rituelles dans ces villages où se trouvent les seules mosquées de Pologne et à se faire enterrer dans ces deux cimetières musulmans où les tombes sont tournées vers La Mecque.

Sous la houlette des Imams, certaines traditions sont encore préservées lors des rites du baptême, du mariage, de l'enterrement ou des grandes fêtes comme Kurban-Bajran. Ces réunions familiales donnent lieu à un retour à la tradition tartare.

Réalisateur Tamara SOLONIEWICZ


Les Pomaks de Thrace
La Guerre des Trois aura bien lieu

Imaginez un peuple qui vivrait ici depuis plus de 3000 ans. Un peuple dont tous les historiens retraceraient le passé avec une certitude quasi scientifique. Un peuple souhaitant vivre en paix. Mais l'histoire récente, la religion et la politique en ont décidé autrement.

En effet, depuis des siècles le nord-est de la Grèce actuelle est le théâtre de conflits interminables entre les capitales d'empires avides d'expansion et de suprématie. Les Pomaks en subissent les conséquences.

Trois langues, trois religions, trois frontières : la Guerre des Trois aura bien lieu. Ce film est le regard d'une femme Grecque qui découvre un village Pomak dont les habitants n'ont plus le choix, ils doivent se taire et se faire oublier...

Réalisateur Despina PANTAZIS
Coproduction Fanis SYNADINOS PRODUCTION


Les Valaques de Samarina
La Grande Danse

A l'époque du Christ, les Valaques étaient des bergers, isolés de tout, vivant en autarcie quasi complète ; ils occupaient les montagnes du nord de la Grèce. Ils étaient organisés en clans soudés et animés d'un grand désir de se développer. Ils ont acquis un nouveau pouvoir en devenant citoyens romains, ont su s'expatrier et s'adapter au point de devenir indispensables. Ils sont devenus brasseurs à Hambourg, Joailliers à Vienne, fourreurs à Budapest, minotiers à Alexandrie, financiers à New York, enseignants à Athènes... sans avoir réellement perdu l'esprit du clan.

"la Grande Danse" est l'histoire d'un homme qui vit aujourd'hui dans les montages de ses ancêtres. Une fois par an, son village organise la Grande Danse qui réunit tous les Valaques, au soir du 15 août, sur les hautes terres de Samarina.

Réalisateur Despina PANTAZIS
Coproduction Fanis SYNADINOS PRODUCTION

Les Tsakones du Péloponèse
Le Bastion Oublié

La route qui les relie à la Grèce contemporaine n'a été ouverte qu'en 1960 ! Mais ils y vivent depuis plus de 2 500 ans. Les Tsakones ont été convoités par les plus grandes cités de la Grèce antique : dans leur rivalité, Athènes, Spartes, Argos, Corynthe et Mycène ont toujours ménagé ces hommes fiers et droits qui pesaient d'un poids non négligeable dans l'équilibre fragile d'un empire en déclin.

Leur Capitale, Prastos, dissimulée au cœur de l'île, était un véritable bouillon de culture et un noyau de résistance inaccessible. "Le Bastion oublié" et l'histoire d'un Pope Orthodoxe, qui retourne à l'époque de Pâques, dans l'ancienne Capitale des Tsakones. Prastos ne possède plus que deux habitants, elle est toujours vivante, même si en apparence elle ne l'est plus...

Réalisateur Dimitris SOFIANOPOULOS
Coproduction Fanis SYNADINOS PRODUCTION

 

 

 
   
Inde  
Mongolie  
Thaïlande  
Chine  
Japon  
Indonésie  
   
n  
n